Bischoffsheim

bischoffheimBISCHOFFSHEIM

Le site de Bischoffsheim est occupé dès le néolithique, soit 5000 ans avant Jésus-Christ. A l'époque romaine s'y installe un camp militaire pour contrôler l'antique voie du piémont des Vosges. Après avoir appartenu aux Alamans puis aux Mérovingiens, le village échoit à l'évêque de Strasbourg qui lui donne son nom. Dévasté à plusieurs reprises au cours des siècles, notamment lors des guerres des Paysans et de Trente Ans, le village se relève à chaque fois. De nos jours, c'est un village dynamique, en forte expansion démographique et économique. Son patrimoine est riche de son passé avec les vestiges de ses deux châteaux et ses fontaines.Un enfant de Bischoffsheim, le baron d'empire Kirmann, fut le commandant des fameux mameluks de Napoléon. Sur le ban de la commune se situe également le Bischenberg,couvent des Rédemptoristes et pèlerinage marial.

La paroisse. Elle est autonome jusqu'en 1988 puis desservie par le curé de Rosheim, avant de devenir l'une des quatre paroisses de la communauté du Rosenmeer.BHM-S Aurélie-clocher_redimensionner

L'église sainte Aurélie. L'église romane du XIIe siècle, dédiée à saint Martin, est ravagée par le feu en 1751. Sur les fondations restantes est construite en 1762 une nouvelle église consacrée à sainte Aurélie. A l'intérieur, les trois vaisseaux de la nef sont séparés par des colonnes rondes à chapiteau toscan. Le mobilier date en grande partie du XIXe siècle et comporte, entre autres, un grand orgue Stiehr et Mockers classé monument historique.

Sainte Aurélie. On ne sait pas grand chose de sainte Aurélie,mais son culte est répandu en Alsace, notamment à Strasbourg dès le VIIe siècle. Certains voient en Aurélie l'une des onze mille vierges qui accompagnaient sainte Ursule; prise de fièvre en passant à Strasbourg, elle s'y arrêta et y mourût. Pour d'autres, Aurélie, dont le nom est romain, aurait fondé une église et lui aurait donné son nom selon la coutume romaine.

Mouvements et services d'église. Sont présents à la paroisse: lecteurs, servants d'autel, chorale et organiste, conseil de fabrique, sans compter les personnes actives à la communauté de paroisses.

Contact. Equipe relais: Germaine Lehmann, 03 88 50 42 08 - Denise Schlepp, 03 88 50 24 45.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *